Caroline Dahyot crée le visuel 9BHN

Caroline Dahyot nous a fait l’honneur de créer le visuel général de la 9ème édition de la BHN, autour du thème « C’est pour cela qu’on aime les libellules », inspiré par Kafka et ses paperolles.

L’univers de Caroline Dahyot mélange les supports et les couleurs. Son travail est chargé d’amour et de tendresse avec des scènes de vie aux teintes vives, pleines de charme. Avec sa Villa Verveine, perchée au dessus de la Manche, elle s’est créée un nid, un monde idéal, où elle vit au milieu de ses oeuvres.

Lorsque j’ai vu la Villa Verveine, je l’ai de suite aimée, cette maison face à la mer. Au 21, chiffre de la carte du monde dans le tarot de Marseille.

J’ai toujours eu besoin de remplir les espaces où j’habitais. Cela me calme, apaise mes pensées.

La Villa Verveine, c’est un ventre, un utérus que j’ai décoré pour protéger la famille. À chaque abandon je l’ai rempli un peu plus, la peuplant d’amour à chaque recoin. 

Il y a des mots magiques pour ne pas avoir peur. Les enfants sont dessinés partout. Avant je dessinais « l’amoureux ». Aujourd’hui je dessine des mariages, de l’amour, mais ce n’est plus pour ne pas le perdre, cela devient de plus en plus un autre monde où il y a si peu de souffrances que je peux supporter ce qui se passe autour et aussi ne pas ressentir de frustrations.

 

Plus d’information sur son travail : www.carolinedahyot.blogspot.com