Qu’est-ce que la BHN ?
**

**

Hier… Une utopie d’artistes

En 2004, l’association « La Sauce Singulière » est née d’une utopie portée par trois plasticiens. Agitateurs de motivations, en 2005 ils suscitent suffisamment le désir des institutions, des publics, des acteurs,… pour débuter la Biennale Hors Normes. Désirant aller où le public se trouve et non l’amener dans un lieu, de nombreux partenaires (du foyer de vie au musée, de la MJC à l’Université,…) s’investirent et permirent ainsi d’exposer les œuvres d’artistes contemporains, singuliers, bruts,…

Pour interroger les frontières, la Biennale Hors Normes intègre d’autres facettes de la création : spectacles vivants, projections, tables rondes, performances, master class,…
L’ancrage territorial permit de rendre actifs des personnes souvent éloignées, empêchées du cercle culturel. Puis avec le temps et la volonté de chacun, ce cercle s’agrandit, s’ouvre.

Depuis sa création, ce sont les œuvres de 1000 artistes venus du monde entier, qui furent exposées dans près de 200 lieux de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils ont offert au public des performances, des expositions, des conférences, des spectacles, des ateliers pour des échanges humains riches. Cela contribua à en faire un événement incontournable dans le paysage contemporain national et international. La BHN est devenue avec le temps un élément complémentaire de La Biennale de Lyon (biennale d’art contemporain), en explorant les marges pour mieux comprendre l’articulation entre des expressions bien souvent éloignées dans leurs classifications.
 

Aujourd’hui… Dans l’ombre

Des ateliers où la différence devient une richesse : lieux de rencontres, d’échanges, de créations, de mises en commun de compétences et d’informations, durant les deux années qui précèdent la BHN. Ces ateliers réunissent de nombreux partenaires autour de plusieurs thèmes :

Différences psychiques et/ou physiques avec : les résidents des foyers de vie (Adapei, FAM de l’Etang Carret, FAM de l’Echappée, ALGED Le Tremplin, Le Village, OVE Les Villanelles, Projt’ages, SAJ Moncey, Les Marronniers, CPA, Itep Arc-en-ciel, GEM), des ONG (notamment Handicap International).
Différences sociales avec : les passagers de Notre Dame des Sans Abris, Les Petits Frères des Pauvres, Habitat et Humanisme, les détenus du Centre Pénitentiaire de Bourg-en-Bresse, Grand Lyon Habitat, Politique de la Ville.
Différences culturelles avec : les Universités de Lyon, les bibliothèques, les médiathèques, les musées, les foyers sociaux.

Des œuvres rencontre et des installations participatives de grandes ampleurs spatiales sont ensuite créées et sont exposées lors de la BHN.

 

Demain… La Biennale Hors Normes sous les feux de la rampe

Pérenniser la BHN par les échanges mais aussi lorsque les lumières s’éteignent :
Délocalisation au niveau national en créant des événements avec des partenaires géographiquement éloignés : Tain, Valence, Paris,…
Délocalisation au niveau international sur le principe des MicroBHN : Maroc, Canada, Chine, Pays-Bas, Belgique,…