Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Vernissage « Les visiteurs du Jour d’Après »

28 septembre à 11h00 - 14h00

Gratuit

L’exposition reste visible du 28 septembre au 6 octobre, tous les jours de 13h à 19h.

Adrien LOMBARDO
« Je fais de la peinture contemporaine. Ma démarche s’inscrit dans l’art du portrait : toutes les personnes représentées existent ou ont existé. Il s’agit de retranscrire leur aura sur la toile tout en créant une sorte d’OVNI stylistique. Chaque personne a fait émerger en moi un long processus de travail interne, à la découverte de la face cachée de l’individu, de l’être, avec une véritable pulsion scopique à représenter mes contemporains. Non sans un esprit de caricature, un esprit ludique, parfois entre l’ironique et le sarcastique, souvent avec humour, à mi-chemin entre existentialisme, phénoménologie, surréalisme et bande dessinée. Ces personnes, mes sujets, ont jalonné mon parcours et en quelque sorte me constituent.
Pour l’instant ce travail à valeur de formation, ce qui m’intéresse est de travailler sur le non-fini, la technique et la trace. Le fait de travailler sur le non-fini a un rôle primordial pour moi : la trace de création est dévoilée, et elle reste voilée par endroit. La perfection dans l’art ne m’intéresse pas, je souhaite juste montrer un chemin. Tout comme l’individu se nourrit des personnes qu’il croise et avec qui il échange, ma peinture se nourrit d’expériences et de traces qui enrichissent la dernière création. »

LUCO et Franck MORZUCH
Le jour d’après (notre mort), nous passerons de l’état de Dépouille à celui d’Ancêtre.
Par quelle transformation ?
En un sens, cette question sous-tend l’activité plastique si on la considère dans son acception la plus large. La dépouille nous défigure, et puis nous sommes transfigurés par le souvenir qui fait du défunt un ancêtre.
Le travail de l’artiste, par la figuration – et sa sœur ennemie la non-figuration – ne donnerait-il pas à voir l’énergie qui circule et transforme, qui accomplit la défiguration et mène à la transfiguration ?
C’est cette transformation que nous interrogerons dans notre installation commune.
Ce dispositif associe dans l’espace du Chœur de la Chapelle de la Visitation des pièces de bois sculpté, figuratives ou non figuratives, reliées par un système lumineux frêle mais vaillant.
C’est le Transformateur.
Il comprend un sarcophage monoxyle à claire-voie laissant voir son mystérieux contenu, la Dépouille. A travers elle, passent des câbles menant à des coupelles d’huile où baignent des sources lumineuses qui veillent une ronde d’effigies en équilibre, les Ancêtres en devenir.

Le Collectif Artame Gallery
Artame Gallery est un Groupe d’Entraide Mutuelle parisien s’adressant à des dessinateurs, des peintres, des sculpteurs, des photographes, des plasticiens, des illustrateurs, des vidéastes, fragilisés par un trouble psychique. Sa fonction première est de permettre à des artistes de trouver un espace de convivialité et de travail, afin de rompre avec leur isolement et de valoriser leur savoir-faire.
C’est un espace de création individuelle, collective, d’expositions, d’échanges artistiques et culturels.  Artame Gallery favorise la dynamique et l’entraide entre les artistes du GEM, ceux du quartier, ceux de son réseau, dans un lieu ouvert sur la rue et la cité.
La collaboration des artistes d’Artame et la BHN remonte à plusieurs années et a toujours été source de dynamisme, de création et d’invention pour les « Artamiens ». Cette année, le collectif d’artistes d’ArtAme se trouve stimulé par le thème « du Jour d’Après », qui occasionne des discussions, des réflexions et de belles œuvres en préparation.
Majella BELLANGER, Jean-Guy BOSQUI, Virginie CHAPEL, Vincent CURLY, Franck DEMONCHEAUX, Nadine FAURE TAULEIGNE, Hélène GALLERON, Emmanuelle GIRARD, Ludovic HUET, Christine JUMAUCOURT, Amélie LALLEMENT, Farah LIAICH, Sabrina MENCHOU, Paolo MERLONI, Annie MONTHEILLET, Bernard NEVEU LAGORIO, Brigitte PADUKIEWICZ, Yves PIEL, Germaine RACCAH, Martine RAIMBAULT, Giuseppe RONCATO, Joseph SEROUSSI, Benjamin SIMON, Diane STAVERIS, Corinne TRUSGNICH.

 

Jean-Claude LOVIGHI et Annick SOUCHON-MARTINET
Les créations graphiques et plastiques de Jean-Claude LOVIGHI, faites de peintures et d’assemblages, se mêlent à l’univers d’Annick SOUCHON-MARTINET, sculpteure et céramiste, dont l’imaginaire se forge à la fois de matériaux de recyclage ou de trouvailles dans la nature, associés à une pratique thérapeutique  et pédagogique de l’art, entre mouvements légers et matériaux bruts.

 

Les artistes de L’Echappée et de l’AFIPH
Les foyer d’accueil médicalisé de l’AFIPH s’adressent aux personnes ayant une faible autonomie, des difficultés à se repérer et ayant du mal à appréhender les interactions sociales. Celui de L’Echappée accueille 50 personnes de plus de 20 ans, atteintes de troubles envahissant du développement. Des équipes pluridisciplinaires, composées de personnels soignants, éducatifs et des services généraux, prennent en charge l’accompagnement des personnes accueillies et proposent des activités diverses qui tentent de répondre aux préférences de chacun, notamment des activités culturelles par l’expression musicale, artistique, plastique…

 

Accessible aux personnes handicapées.