Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Vernissage, déambulation et lecture – Exposition de T.LEO et MARCO

30 septembre à 18h00 - 20h00

Gratuit

Les œuvres de T.LEO sont visibles du 2 septembre au 27 octobre, celles de MARCO sont visibles du 27 septembre au 27 octobre.

Vernissage accompagné d’une déambulation et d’une lecture de textes par la compagnie Les Chapechuteurs (départ au 6 rue Rollet).

Cie des Chapechuteurs
ENTREZ, ENTREZ… Déambulation théâtralisée
Oserez-vous franchir les portes de l’antre de la connaissance, que garde une meute d’êtres à l’apparence canine ?
Un pas en avant.
Inexorable impossibilité de revenir en arrière car refaire un pas à reculons restera toujours une nouvelle action qui s’ajoutera à la précédente.
Quoi de mieux pour illustrer la thématique « Le jour d’après » qu’une marche déambulatoire ?
« Marche déambulatoire », deux termes, opposés aux premiers abords, qui traduisent en réalité les mouvements similaires des artistes plasticiens MARCO et T. LÉO : la véritable liberté est ce qui se saisit de ses déterminismes pour avancer avec sa nature et non contre, car cette dernière progressera, quoi qu’il
arrive…
Mise en scène Milena MOGICA.

 

L’exposition

“Sculptée ou peinte, l’oeuvre de T.LEO semble sortir tout droit d’outre-tombe. Chiens errants filandreux aux allures spectrales, oiseaux de mauvais augures aux corps décharnés, arbres majestueusement cadavériques aux membres sinueux perdus quelque part dans le no man’s land, cet artiste capte le souffle de la mort dans un esthétisme fantasmagorique d’une sinistre élégance. Le noir, le blanc et l’acier règnent alors en maîtres de cérémonie. Si ces âmes perdues s’érigent en êtres solitaires  dans un silence à la fois glaçant et poétique, TLEO fait aussi de ce substrat de vie qui réside dans la mort un cri perçant de douleur. Surgissent alors de ses tâches d’encre de troubles visages hagards reprenant forme dans la tourmente ; l’ombre de l’humanité à la fois consumée et aspirante. Vigilances prises, on serait bien tenté, comme l’osent certaines de ses frêles figures féminines, d’esquisser un Pas de deux avec cet univers lugubre où s’y traînent les pieds de quelques faucheurs d’âmes.” Un texte de Maton Audrey.

MARCO – Peinture, dessin, sculpture
Irréflexion sensitive
Spectateur et regardeur du faire, promeneur de l’indicible
Découvreur expérimentateur de la matière et de l’immatière
Cheminement dans les volutes de l’irréel
Figuration abstractive et abstraction figurative
Promenade Bûtoh dans l’insolite du néant
Anatomie dodécaphonique des cybers annales du rien.

 « Avant de déposer une trace avec mon outil, je ne sais absolument pas ce qu’il va se passer, je découvre au fur et à mesure les choses qui arrivent.
Cette forme de démarche s’est imposée à moi, sans que je ne la cherche. Je ne me suis jamais questionné sur le sujet. La seule chose pour moi qui ait une importance, c’est de faire…
Je suis dans un ressenti, qui m’entraîne sur le chemin de la découverte d’une réalisation, dans une sorte de lâcher prise en totale liberté, sans règles, sans contrainte, sans obligation, tel un « Crée-Acteur ». »

 

T4 : Manufacture Montluc

Métro D : Sans Souci

Détails

Date :
30 septembre
Heure :
18h00 - 20h00
Prix :
Gratuit
Catégories d’Évènement:
,
Étiquettes Évènement :
, ,

Lieu

Université Jean Moulin Lyon 3 – Manufacture des Tabacs
6 rue Rollet
Lyon, 69008 France
+ Google Map